VINCENT PREMEL

 

Guitare en bandoulière, Vincent Prémel chante ses voyages et ses rencontres dans le tumulte et les fracas du monde. Comme on remplit un carnet de voyage, il raconte ses escales et ses aventures chargées de poésie, d'embruns, de filles et de rhum. Avec toujours humour et tendresse, il peint ses chansons pour le petit peuple humain dans un univers où s’entremêlent les espoirs, les souffrances et les rêves. Faire la bande-originale de sa vie, voilà le projet. Alors Vincent Prémel chante sa bourlingue. Et puisqu'elle est peuplée de gens, il s'en est fait des camarades. D'une rousse fée de Galway à l'équipage fatigué d'un cargo, de la Sublime d'Istanbul aux cabossés du quartier. De port en port, il parcourt avec eux les océans, des îles du Cap Vert aux Antilles et du Légué à Marseille.

1e r ALBUM « Un café, une bière ou un tour du monde » sortie le 21 juin 2019

« 10 ans que je gagne ma vie avec mes chansons alors pour fêter ça, j'ai envie de me faire plaisir ! » Voilà en une phrase la genèse de ce 1er album solo. En effet, depuis une décennie maintenant, Vincent Prémel chante sa bourlingue au sein de ses différents projets qui ne cessent de s'entrelacer (La Petite Semaine, De Poil et Tour de chant autour de Michel Tonnerre). Ses chansons d'amour et de lutte en sont le fil rouge. Alors pour l'occasion, il s'entoure de Gwendal Mainguy à la réalisation artistique et revisite ses incontournables tout en livrant ses toutes dernières compositions. Chanter son histoire et faire la bande originale de sa vie, voilà le projet en somme. Alors il raconte ses voyages (« L'appel de l'archipel », « Cargo »), ses rencontres (« Anna », « Gaël ») et ses escales (« Istanbul », « À Marseille », « Au quartier »). Un carnet de bord sonore pour se sentir vivant, mettre au chaud ses souvenirs et écrire la suite. « Un café, une bière ou un tour du monde » en 14 chansons, pour essayer de porter sa vérité, être juste et toucher les gens.